Fermeture de Trad'ren : Pour plus d'information !!!!

Partagez | .

Sevastian Yaroslav

avatar
Chef des justiciers
Grand méchant loup de Zollen
❖ Messages : 52
❖ Date d'inscription : 18/02/2013
MessageSujet: Sevastian Yaroslav Jeu 17 Sep - 12:18

Sevastian Yaroslav
Feat:Rokudo Mukuro (Hitman Reborn)

Identification


Yaroslav
Sevastian
Sevy et le grand méchant loup
32 ans
Slave
Mandarin, Espagnol et Russe
Justiciers
Chef des justiciers
Homme
1m90
77 kilos
Bleus noir
verrons
NA


Description Physique

Sevastian a beau être une ordure de première, mais il semblerait que certains habitants de la citadelle auraient des vues sur le chef des justiciers. Il faut dire que cet homme élancé est rempli de charme. Sevastian a la peau pâle et satinée démontrant sa gracieuseté omniprésente chez moi. Cela malgré l’environnement hostile de Trad’ren. Sevy a les cheveux long et bleu. En fait, il possède une longue couette en arrière lui arrivant au milieu du dos attaché par un anneau métallique argenté, laissant ainsi le reste de ses cheveux libres. Il lui arrive au niveau du menton et son séparé au milieu afin de libérer son visage d’ange. Sur le dessus de la tête, il a laissé quelques petites mèches plus courtes dans les airs, question de donner du style à ce qu’il parait. Sevastian a un regard qui est pratiquement impossible à oublier. Un regard enivrant et envoûteur. Le chef de la sécurité a les yeux verrons. Il possède un œil bleu ainsi qu’un œil rouge sang. Son regard glace souvent le sang chez ceux qui manquent royalement de confiance en eux. Heureusement pour lui, Sevy n’a pas une très grande pilosité, voire quasi absente. Sevastian porte également des boucles d’oreilles. Elles sont très simples en fait. Il s’agit de deux petites noires toutes ordinaires. Il n’aime pas se compliquer la vie pour de telles bagatelles. Il porte également deux colliers, souvenir d’autrefois. Jamais il ne vous dira réellement d’où ils viennent. Sevastian estime que cela ne vous regarde en aucun point de toute façon.  

Sa voix est comme sa façon d’agir, calme et gracieuse. Sevastian est un homme qui possède une voix prononcer et profonde. Ses mains sont grandes et douces, il est un maniaque de sa personne et il prend bien soin que son corps soit toujours bien entretenu. Son sourire, quand il lui arrive d’en faire un, n’est jamais rassurant. Ce n’est pas un homme « hop la vie », mais ultra sérieux, ce qui lui donne en permanence cet air sévère.

Sevastian porte généralement un pantalon noir avec un haut blanc, une cravate (souvenir de son ancienne vie) et un long manteau noir avec les décorations de l’armée de la confédération dessus. Il porte également en permanence des gants de cuir et ses bottes hautes noires dont les pantalons sont placés à l’intérieur pour ne pas gêner ses mouvements. Sevastian a à la taille une ceinture où il a le nécessaire digne d’un chef des justiciers. Cet homme ne se promène pas n’importe comment à l’intérieur de la citadelle, il n’est jamais assez prudent. Sevastian traine toujours son arme avec lui. Un bâton construit sous la forme d’un trident. En tant que Dieu de la citadelle, il se devait d’avoir une arme digne des Dieux. Il possède également une grande variété de lances tout aussi imposante les unes des autres. Il y va selon son humeur du jour.

Si jamais un jour vous le voyez dans les eaux de la source d’Elara, vous allez pouvoir profiter de son tatouage entre les omoplates, une magnifique étoile. La raison de l’étoile? Seul Sevastian en sait la réponse et jusqu’à présent il ne fait que dire qu’il a fait ça suite à une soirée un peu trop bien arrosée. Est-ce la vérité? Personne ne le sait vraiment.

Description Psychologique

Sevastian est une belle ordure et surnommé le grand méchant loup de Trad’ren. Il inspire la peur à l’intérieur de la citadelle. Cet homme est quelqu’un de sadique et de fortement autoritaire. Il déteste voir ses ordres enfreints et c’est la même chose pour les lois de la citadelle. Il a choisi de lui-même de venir s’établir sur cette planète hostile afin de veiller sur ces criminels et de leur faire la vie la plus pénible possible. Sevastian n’éprouve pas de compassion pour ces êtres inférieurs, encore moins pour les « Femmes de Trad’ren ». Pour lui, ils sont là tout simplement parce qu’ils sont des déchets de la société et que les satellites ne pouvaient pas se permettre de les garder. Si vous cherchez une douce oreille pour vous écouter vous plaindre de votre sort ou une personne pour vous réconforter, Sevatian ne sera certes pas la bonne personne.

Le chef des justiciers est plutôt vu comme un tortionnaire et un salaud de première. Il malmène ses propres hommes. Il ne va donc pas veiller aux bons soins des criminels en prime. Ses hommes savent qu’il vaut mieux marcher droit et obéir à ses ordres s’ils ne veulent pas recevoir les foudres de leur chef. S’il perd son calme envers ses hommes, ils peuvent craindre le pire de sa part. Sevastian ne pardonne aucunement les traîtres et opte souvent pour l’humiliation générale, pour le bannissement ou parfois pour la mort. Tout ira selon l’humeur du méchant loup le jour où vous aurez à confronter son agacement.

Sevastian est généralement de nature calme et détachée des gens, il peut parfois être hautain et arrogant avec certaines personnes. Le grand maître de la citadelle, car on ne le se cachera pas le maire n’est pas le grand manitou que tous croient fortement, est un homme très intelligent et stratégique. Il ne fera jamais rien sans y avoir pensé et analyser pendant des heures voir des nuits entières. Ce type est tout simplement insensible, il en faudra gros pour le casser psychologiquement. Il a des nerfs d’acier. Cela fait longtemps que Sevastian s’est volontairement coupé de ses propres émotions afin de devenir plus fort.

Sevastian est un homme qui garde toujours son sang-froid. Il ne fuira jamais le combat et ne se sauvera jamais de ses adversaires. C’est une personne ayant une grande estime d’elle-même et qui sait ce qu’elle vaut. Il connait également ses propres forces et faiblesses. Seulement, il n’ira jamais dévoiler ses faiblesses à qui que ce soit. En dehors de son goût pour la chaire bien entendu. Sevastian a beau avoir une liste incroyable de défaut et être un des plus grands salauds de Trad’ren, il demeure un homme de parole. Il a promis de protéger Zollen et il va tenir sa promesse. Il est parfaitement conscient qu’il ne retournera jamais sur les satellites et il s’en fou royalement.

Sevastian aime se battre, il aime l’action. Seulement, il ne peut pas se battre comme bon lui semble. En tant que chef, il doit montrer l’exemple et éviter de se battre inutilement. Par contre, il ne refusera jamais un défi. Ce que plusieurs ignorent c’est que le chef de la sécurité est un membre d’élite en matière de combat. Il maîtrise le maniement des lances et de tout ce qui est des armes ressemblant à un bâton. Il maîtrise également les armes à feu et il est très agile. Sevastian combat depuis plusieurs années et est un homme un peu dingue et courageux. S’il doit aller se battre en dehors de la citadelle afin de montrer l’exemple, il le fera. Il aime recevoir de l’attention tout de même. Il est le chef, il doit montrer qu’il est le top.

Ce qu’aime Sevastian c’est comme mentionné plus haut, le plaisir charnel. Seulement, il ne fait pas partie de romantique qui rêve de le faire au clair de lune et qui rêve de trouver son prince charmant. Sevastian est volage et très dominateur. Cet homme est une bête et aime le tout avec violence et bestialité. Il a horreur des trucs doux et délicats. Il aime bien aller à la taverne et au Riszo à l’occasion pour se divertir. Sevastian aime bien boire le thé en compagnie d’hommes qu’il estime, car cela arrive parfois.

Un autre conseil si vous faites partie des justiciers. Ne venez jamais travailler avec les facultés affaiblies. Si Sevastian vous surprend, ça va chauffer.

Autres informations

On retrouve plusieurs jouets louches à l’intérieur de la maison où réside le chef des justiciers. Seulement, il les réserve à ceux qu’il juge le mériter.

Il se fiche de ne jamais retourner sur les satellites. Il est sur Trad’ren pour le plaisir d’être un peu comme le roi de cette planète hostile et de régner.

Sevastian s’entraîne beaucoup au combat. Il n’est pas du genre à rester inactif et à attendre sur une chaise que le temps passe. Il aime se tenir en forme.

Il a ce petit rire diabolique qui a le mérite de glacer le sang lorsqu’on l’entend. C’est généralement signe qu’il vous arrivera malheur.

Sevastian se touche également souvent le front pendant qu’il réfléchit tout en fermant les yeux. Cela semble l’aider à penser.

Sevastian a le vertige. Il a peur des hauteurs, il a peur de se retrouver là où le sol est très loin sous lui. Seulement, il va s'aviser de le signaler à qui que ce soit et depuis son arrivée à Trad'ren il a toujours su se contenir.

Sevastian camoufle également toujours ce qui le ronge ou si sa santé lui joue des tours. En tant que chef, il se doit d'être omniprésent et de donner l'exemple. Il a peur d'être vu comme un faible.

Son Histoire

Cela fait déjà plusieurs années que Sevastian occupe le poste de chef des justiciers sur Trad’ren. Cet homme hostile pourrait dire qu’il est maintenant enfin chez lui sur cette planète et qu’il s’y sent parfaitement bien. Cependant, comment un haut gradé des forces armées de la confédération des Hommes a-t-il pu se retrouver envoyé sur une planète peuplée de criminel en sachant que jamais il n’allait revoir les satellites un jour? Comment a-t-il pris la décision par lui-même de quitter un monde parfait pour un monde chaotique? Voici l’histoire du grand méchant loup. Bien entendu, elle sera un brin abrégé, car notre damoiseau déteste que les gens soient trop indiscrets sur sa vie personnelle. Ce qui bien entendu, inclut son passé avant son arrivé sur Trad’ren.

Sevastian a vu le jour dans un riche hôpital de la citadelle. Fils unique de Sergeï et de Mina Yaroslav, il arriva dans ce monde en parfaite santé. L’enfant unique de la riche famille Yaroslav avait tout pour lui dès son premier jour en ce monde. Le couple ramena leur bébé à la maison, à l’intérieur de ce manoir trop grand pour une famille aussi petite. Il faut dire que lorsqu’un membre de la confédération des Hommes épouse une avocate renommée cela ramène beaucoup d’argent à la maison. Est-ce que le père de Sevastian était un honnête homme? Personne ne saura réellement le dire, mais probablement pas. L’enfance du jeune héritier Yaroslav se passa sans ennuis. Il avait droit à une éducation privée ainsi qu’une nounou pour prendre soin de lui. Sans oublier tous les cadeaux ou gâteries inimaginables que lui donnaient ses parents en guise d’affection. Ils étaient même présents pour lui. Le soir il avait droit à une jolie histoire avant d’aller dormir par sa mère et son père jouait avec lui dans la cour arrière. La véritable petite famille parfaite, sans l’ombre d’une tâche sur le tableau familiale.  

C’est vers l’adolescence que tout changea pour Sevastian. Un beau samedi soir alors qu’il passait du temps seul à la maison avec son meilleur ami, alors que ses parents se trouvaient à un banquet, il traina son ami de force dans la pièce secrète de son père. L’héritier avait bien entendu découvert cette pièce en espionnant son père et avait forcé son ami à l’ouvrir. C’est une fois ouvert que leurs yeux s’agrandirent stupéfait de leur découverte. Sur quoi venaient-ils de tomber? Sevastian et Nicolaï entrèrent à l’intérieur de la pièce afin de fouiller discrètement les lieux pour y trouver un vaste matériel pornographique. C’est ainsi que son père passait ses soirées? Il y avait de tout, menottes, lubrifiant, vibrateur, costumes érotiques, etc. Nico lui montra ensuite les images des femmes nues prises en photo, probablement par son père. Un sourire se manifesta sur ses lèvres et il regarda son meilleur ami avant de fermer « maladroitement » la porte de la pièce. Sevastian avait soudainement envie de goûter à quelque chose d’interdit. Il avança vers son ami avant de le plaquer sur le lit sourire malsain sur les lèvres. Au début Nicolaï paniqua et demanda à Sevastian ce qu’il était en train d’essayer de faire. En quelques secondes, la main du jeune homme agrippa la virilité de son ami avant de commencer à jouer avec cette dernière. Rapidement, son ami comprit le manège du jeune homme. Il voulait en effet tester ce qu’il venait de découvrir. Ce qu’un peu d’alcool peut faire sur deux jeunes hommes de seize ans. Tous les deux passèrent au final une bonne partie de la nuit à s’adonner à des jeux pornographiques et ainsi découvrir le fait même qu’ils étaient avant tout attirés par les mecs. Drôle de méthode pour découvrir son orientation, mais des plus efficaces. C’est au moment le plus torride de leur nuit que Sergeï pénétra dans la pièce, découvrant son garçon embrocher Nicolaï. Il mit rapidement fin à cette séance malsaine entre les deux adolescents en frappant Sevastian en plein visage tout en l’injuriant. Il était hors de question que son fils soit attiré par autre chose que par les femmes. Il renvoya Nicolaï de sa demeure en lui précisant de ne plus jamais y remettre les pieds.  

Maintenant seul dans sa chambre, il vit arriver ses parents, visiblement déçus par ce qu’ils avaient vu. Ils lui annoncèrent qu’il serait transféré dans l’armée de la confédération dès le lendemain matin et qu’il n’en ressortirait pas avant longtemps. Sergeï ne pouvait se permettre que la presse des satellites fasse mention de son fils gai. Cela n’était seulement surtout pas envisageable. Une fois qu’il fut seul, il fit son sac et fugua de la maison. Au diable ses parents et leur argent. Sa fugue se fit remarquer dès le lendemain matin et rapidement ses parents firent tout en leur pouvoir pour retrouver leur jeune garçon de seize ans en fuite. Malgré le déshonneur que Sevastian leur avait procuré, ils l’aimaient et ne voulaient pas le perdre. Ce qu’ils ne savaient pas c’est que ce dernier n’était pas si loin qu’ils le pensaient. Lui et Nicolaï s’étaient rejoints et se retrouvèrent rapidement à continuer ce qu’ils avaient commencé la veille. Les minutes devinrent des heures et ils finirent enfin par se séparer. Alors que l’héritier avait choisi de retourner au manoir et de tenter de raisonner ses parents en les affrontant il vit le feu brûler le manoir. Jamais Sevastian n’avait couru aussi rapidement de toute sa vie, se maudissant d’avoir ainsi fui la demeure. Il espérait également que ses parents soient en dehors de la maison alors que celle-ci s’effondrait sous les flammes.  

Le temps passa et un travailleur social faisait de son mieux pour garder le garçon loin de la maison lorsque les deux corps furent retrouvés. Personne ne sut jamais ce qui avait causé l’incendie. L’adolescent fut confié à son parrain. Une fois l’enterrement passé, il découvrit avec étonnement qu’il était le seul héritier de toute la fortune de ses parents. Son oncle allait être son tuteur jusqu’à sa majorité et ensuite il pourrait prendre possession de son argent. D’ici là il restait un adolescent en deuil de ses parents bien ordinaire. Riche certes, mais ordinaire.  

Sevastian détestait son nouveau chez lui et s’isola dans les livres. C’est environ un an après son arriver qu’il rencontra Dimitri. Celui qui allait devenir son nouveau meilleur ami. Tous les deux passaient un temps fou ensemble à errer ensemble. Sevastian ne pouvait dire qu’il détestait son oncle, puisqu’il ne lui adressait que très rarement la parole. Il n’en avait rien à faire de ce vieux après tout.  

La majorité, enfin. Pietrov n’avait d’autre choix que de laisser son neveu recevoir la totalité de sa fortune et de le laisser voler par ses propres ailes. Le jeune homme quitta cette demeure temporaire et entraina avec lui Dimitri afin de profiter d’un peu de temps. Au bout de deux ans de vie commune, le couple se sépara et Sevastian retourna là où il vit ses parents pour la toute dernière fois, le manoir familial. C’est à ce moment qu’il fit son choix et opta pour faire ce que ses parents attendaient de lui et faire la recherche sur qui est venu il y a plusieurs années brûler le manoir et tuer sa famille. Sevastian se rendit à la confédération des hommes et c’est à ses 22 ans que Sevastian Yaroslav rejoignit officiellement l’armée de la confédération des Hommes.  

Le jeune héritier Yaroslav gravit rapidement les échelons au sein de l’armée grâce à son intelligence et à son savoir-faire. Sa maîtrise de combat et son sang-froid eurent également des effets positifs sur son statut à l’intérieur de l’armée. Sevastian avait choisi sa voix, il allait devenir le meilleur d’entre tous et découvrir qui avait fait tuer sa famille. Les années passèrent et une compétition s’installa entre lui et Bartholomey. Un autre membre de l’armée qui semblait lui aussi vouloir obtenir le pouvoir. Ce que le blondinet ignorait c’était que l’héritier était une personne odieuse et sans scrupule lorsqu’il voulait quelque chose. Alors qu’il reçut le titre de chef de surveillance d’une des zones du satellite, ses supérieurs demandèrent à le rencontrer personnellement. Sevastian se dirigea calmement vers le bureau de son supérieur immédiat afin de connaître la raison de cette rencontre et c’est là qu’une nouvelle annonce allait bouleverser sa vie. On lui annonça qu’ils étaient au courant pour ses recherches concernant la mort de ses parents et qu’ils avaient trouvé la trace des meurtriers, mais que jamais Sevastian n’allait pouvoir les trouver sur les satellites. La raison était simple, ils n’y étaient plus. On lui proposa alors une offre que l’héritier ne pouvait en aucune façon refuser. Sa fortune contre sa vengeance personnelle. Il avait la chance de se venger de la mort de ses parents en allant sur cette fameuse planète en ayant le titre le plus élevé de la chaîne alimentaire. Par contre, il devait abandonner sa fortune sur le satellite. Sevastian savait clairement qu’il n’allait pas revenir en acceptant d’aller sur Trad’ren. Du coup, il alla réfléchir à la situation en discutant avec son ancien amoureux, Dimitri.  

Après avoir passé plus de deux jours à discuter, Sevastian laissa une partie de sa fortune à Dimitri et gela une autre partie de ses avoirs en cas d’urgence. Il n’était jamais assez prudent. Tout le reste il allait l’offrir à ceux qui lui proposaient sa vengeance contre les meurtriers de ses parents. Il était conscient que son rival voulait ce poste également, mais ce dernier ignorait que l’argent avait encore beaucoup de pouvoir sur le satellite. Sevastian retourna alors voir ses supérieurs et leur céda sa fortune restante et prit le poste de chef des justicier et fit ses bagages pour Trad’ren, la planète prison. Un endroit où personne ne revient.  

Il est en poste depuis tout ce temps, mais jamais il n’a retracé les meurtriers en question. Du moins, pas tous. Le seul qu’il a pu retrouver est mort à la seconde même où Sevastian a posé les yeux sur lui. En plein jour, devant tous les habitants de la citadelle, quelques heures à peine après son arrivée à Zollen. Il dirige toujours les justiciers et compte bien trouver les autres participants au meurtre de sa famille tout en profitant de son statut de maître des lieux.

Dans la vie réelle

xodram
36 ans
Code validé par le Master of Trad'ren
Régulière
Fondo
Yaoi

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je t‘admire pour ce que tu es, ou plutôt pour ce que tu bois .. |Sevastian
» [Mission : Sevastian + Isaac] Maman j'ai raté l'avion
» « Hey, have you heard the news that you're dead? » Mission, ft Sevastian Dolohov & Elie Brights.
» Pain and blood - pv Sevastian
» Entre russes,on se comprend,da? [pv Sevastian ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trad'ren :: LES DOSSIERS DE TRAD'REN :: Dossiers de Trad'ren :: Dossiers validés :: Les justiciers-