Fermeture de Trad'ren : Pour plus d'information !!!!

Partagez | .

1- Trad'ren la planète prison

avatar
Maître absolu de Trad'ren
❖ Messages : 452
❖ Date d'inscription : 18/01/2013
MessageSujet: 1- Trad'ren la planète prison Mer 9 Sep - 0:35

Autour de Trad'ren

La planète prison


Trad’ren est-ce que nous pouvons appeler une planète prison. Elle a été créée il y a environ 200 ans. Ce fut peu de temps après la création des satellites que les hommes comprirent qu’ils n'avaient d’autres choix que de trouver un emplacement s’ils voulaient protéger les humains restant des criminels les plus dangereux. Ils devaient trouver un endroit où entasser ces déchets de la société. Pourquoi ne pas les laisser périr tout simplement sur la terre ? Personne ne possède cette réponse malheureusement et plus de 200 ans plus tard elle demeure un réel mystère. Le gouvernement de l’époque a ciblé une planète qui leur paraissait être parfaite pour transférer les criminels les plus dangereux. Pour les habitants de la terre Trad’ren ne représentait rien d’autre qu’une condamnation à mort. Ceux qui étaient sélectionnés pour aller faire leur temps sur cette planète se doutaient que jamais ils ne pourraient la quitter. Et ils avaient raison.

Personne, depuis la découverte et la colonisation de Trad’ren n’a réellement pu partir de cet endroit. Cette planète ne figure nulle part sur la carte interstellaire. C’est comme si elle n’avait tout simplement jamais existé. Seulement, Trad’ren n’est pas une planète artificielle comme les satellites. Elle est totalement naturelle et existe sans doute depuis des millénaires déjà. C’est à se demander d’où provient cette petite planète. Encore une fois, aucune réponse ne sortira des bouches des membres de la confédération des hommes. Ce dossier est classé secret défense et tous choisirons l’option de mourir plutôt que de dévoiler un seul brin d’informations sur l’opération Trad’ren.

Officiellement, cette planète existe bel et bien et la confédération des Hommes savent les identités des criminels qui sont transférées sur Trad’ren. Ils savent également ce qui se passe sur la planète prison. Officieusement, personne ne pourrait vous donner leurs identités ainsi que les informations reliées à leur dossier, car elles ont été cachées et sceller bien à l’abri des curieux. Les coordonnées de Trad'ren sont également tenues confidentiel, comme si tout ce qui touche de près ou de loin Trad'ren n'a jamais vu le jour. Ainsi, ils évitent de devoir donner des explications inutiles qu’ils jugent comme étant une perte de temps.

Cette planète a été choisie pour sa végétation sauvage et très dense, ressemblant trait pour trait à la jungle amazonienne de la Terre. Bien que ressemblante, les arbres et les plantes sont clairement différents de ce qui peut être retrouvé sur la planète bleue. En particulier les plantes. Elles sont très colorées. Leur caractéristique ne se limite pas aux couleurs bleu ciel, mauve pâle ou encore au joli rose. Ces plantes ne sont pas que jolies, elles sont également carnivores. La végétation de Trad’ren est entièrement vivante et représente une des nombreuses menaces pour l’espèce humaine qui essaie de survivre chez elle.

La rivière Elara traverse la totalité de la jungle de Keznia de l’est, à l’ouest pour se déverser dans les chutes d’Elara où plusieurs aiment aller relaxer lors des grandes chaleurs. La jungle de Keznia représente une grande surface de Trad’ren, elle encercle la citadelle de Zellen. Un grand nombre de créatures très dangereuses vivent sur cette planète qui accueille chaque jour des criminels déportés des satellites. Certains d’entre eux parviennent à se rendre à la citadelle de Zelle, là où vivent les divers clans de prisonniers. D’autres parviennent à rejoindre le repère des Shras’lar, mieux connu comme les sauvageons de Trad’ren.

Tout au nord on peut y remarquer la chaîne de montagnes Gork’eh. Il s’agit en partie d’une frontière pour les hommes vivant sur Trad’ren. Aucun d’entre eux n’a franchi ces montagnes afin de voir ce qui se trouve de l’autre côté, laissant la zone de l’autre côté de Gork’eh encore inexplorée et propice aux diverses légendes dans le but d’éloigner les curieux de cet endroit jugé trop dangereux pour les hommes.

Au sud de la citadelle de Zollen, une vaste étendue d’eau est présente. Il s’agit de l’océan de Kozia. Une autre frontière vers un monde inconnu pour les hommes de Trad’ren. Une frontière que personne n’a encore franchie. L’océan de Kozia est rempli de vastes créatures plus dangereuses les unes des autres et aucun aventurier n’est assez téméraire pour oser faire cette aventure.

La planète de Trad’ren est dépourvue d’électricité. Les hommes de Trad’ren ont appris à se débrouiller pour devenir fonctionnels. C’était pour eux un peu comme se retrouver au moyen âge. Ils ont dû tout revoir leur façon de vivre, leur priorité, leur vision de la vie. Tout dans le but de survivre dans cet environnement hostile. Les récits des anciens ont grandement contribué aux nouvelles générations d’habitants à avoir une vie décente de nos jours.

Trad’ren a également un cycle saisonnier bien à elle. On peut y constater deux saisons principales. La première se nomme Larlak, que les gens de la terre pourraient appeler été. La seconde se nomme Robug, que les gens de la terre pourraient appeler hiver. Entre ces deux saisons bien distinctes vous avez ce qui serait correspondre à une saison des pluies. Cette saison se nomme Illai.

L’alimentation sur Trad’ren pourrait presque ressembler à celle de la planète bleue. Si on oubli le fait que vous ne verrez pas apparaître des délices comme des lasagnes, des cupcakes, des mets ultras raffinés dignes des restaurants quatre étoiles. Les fruits trouvés sur Trad’ren ressemblent tout de même aux fruits tropicaux de la terre. L’exception est sans doute la couleur et les goûts pour certains. Le reste demeure un mystère, mais les hommes sont parvenus à récolter ce qui peut ressembler à du blé et certains légumes ressemblant à ceux de la terre. En moyenne, la nourriture est pas mal sur Trad’ren, mais il faut faire attention. Plusieurs petits fruits ou champignons trouvés dans la jungle sont très toxiques et mortels pour l’homme. Il ne faut pas manger n’importe quoi sur Trad’ren.

Il y a cinq groupe d’hommes vivant sur les terres dangereuses de Trad’ren. Tous, sauf un, vivent à l’intérieur de la citadelle de Zollen. Il s’agit des sauvageons, les Shras’lar. Ce sont souvent ceux qui ont été bannis et expulsés comme les traitres qu’ils sont de la citadelle. Vous avez également à l’intérieur de la citadelle trois clans formant en quelque sorte des familles; les Tarcthar, les Ruskaija et les Dakkar. Finalement, tout ce beau monde demeure surveiller par ce qui se fait appeler les justiciers. Ces hommes ont soit choisir de s’exiler sur Trad’ren en tant que justiciers ou le destin leur a un peu forcé la main et les a guidé à faire ce choix.

Il est très important de savoir qu’il ne faut surtout pas voyager la nuit sur Trad’ren. La nuit cette planète est encore plus austère que le jour. Sans oublier la chute de la température qui peut parfois être très brusque. Seuls les plus avertis et le plus robuste peuvent oser errer la nuit à travers les broussailles de la jungle de Keznia. Trad’ren n’est pas une partie de plaisir, mais plutôt un camp de survit où les plus courageux et stratégiques parviennent à survivre sans mal. Pour les autres, il leur faut utiliser la ruse.
Voir le profil de l'utilisateur http://blakens.forum-canada.com
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trad'ren :: LE DÉBARQUEMENT :: La vie dans le monde de Trad'ren :: Ce que vous devez savoir :: Informations autour de Trad'ren-