Fermeture de Trad'ren : Pour plus d'information !!!!

Partagez | .

Alec O'conner ||...Sometime's...I'm a goodboy...or nah

avatar
Femmes de Trad'ren
Homme de ménage
❖ Messages : 62
❖ Date d'inscription : 07/10/2015
MessageSujet: Alec O'conner ||...Sometime's...I'm a goodboy...or nah Mer 7 Oct - 22:36

Alec O'Conner
Feat:RibKaDory/ Deviantart / Kai

Identification


O'Conner
Alecksender
Alec
18 ans
Scandinavie
Mandarin/Anglais
Tarcthan
Homme de ménage
Femme
1m74
65 Kilos
noir/bleuté
bleu foncé
pénicilline


Description Physique

À première vue, je ne semble pas très fort, ni méchant. J'suis même souvent super calme et pas très expressif...En plus d'être pas très grand et d'avoir absence d'une masse musculaire imposante. Avec ma salle gueule de gamin à peine sortie de la pré-adolescence...J'fais pas très méchant...Mais se fier aux apparences n'est jamais bon. J'encaisse dur, j'suis endurant et j'suis patient, mais si je passe le non-retour, j'suis une boule de nerfs qui explose sans préavis! J'ai un corps de béton même si ma peau marque facilement. Ma voix est rauque, ni trop grave ni trop féminine. J'ai la voix d'un gars de mon âge quoi...J'ai la peau pâle donc fragile. Tellement pâle qu'on peux voir mes veines en dessous de celle-ci. J'ai jamais fais le test mais, je suis persuadé d'être fluorescent dans le noir! J'exagère à peine, sérieux, j'suis vraiment blanc. Alors avec un teint de peau comme le mien, je peux vous garantir que j'ai des cernes constants sous les yeux! Ils font partis de moi depuis 18 ans! Elle est blanche, mais en plus elle marques à rien, j'ai des cicatrices partout, sourcil, lèvre, tête, dos, mains, bras, bref partout...

Mes cheveux, eux, ont une personnalité propre à eux j'en suis sûr. Un jour, ils ondulent et se rebelle contre l'humanité tout entière. L'autre jour, ils sont tous droit comme des soldats et n'osent même pas suivre la brise du vent...Si j'en aurait pas aussi épais sur le crâne, je leur donnerais un petit nom chacun et leur construirait une cité juste pour eux...Nah, mais sérieux, ils son très présent dans ma vie disons le ainsi. Je les laisse plus long sur le dessus et très cours sur les côtés, rasé habituellement. De cela quelques mois je les est teint bleu permanent et puisque je suis sur Trad'ren maintenant. Je ne pourrais plus les changés dorénavant parce que c'est de la teinture permanente. Tout le monde sais, que maintenant, tu choisis une couleur et elle reste jusqu'à temps que tu désire changer...Alors au diable le changement...J'ai des tatouages sur les avant bras et un petit sur ma clavicule gauche qui est le nom de ma mère...J'en n'ai un troisième, bien que pas désiré du tout...Situé juste en dessous de l'oreille droite. Derrière l'os de ma mâchoire est inscrit la lettre ''F''...J'ai les oreilles percés et un bout de cartilage manquant sur la droite. J'ai un piercing à la narine gauche(mon tout premier piercing à vie!)... J'ai également un piercing à la langue, mais lui, personne ne le voit jamais,. Un vestige de ma vie de débauche d'avant...Sinon, je m'habille avec ce que j'ai sous la main, du moment que c'est simple et rien de trop extravagant moi ça me va. Je déteste les trucs trop tap à l'oeil ou ''regardez-moi!!! J'suis trop fashion!''...

Description Psychologique

La complexité du cerveau humain, ne fait pas exception de mon côté. Je suis qu'un gamin ordinaire après tout. Si j'avait un minimum de culture, je serais surement un gars brillant! Puisque ce n'est pas le cas, je me contente d'avoir une bonne capacité d'analyse. D'observer beaucoup et de ne réagir quand dernier recours. On m'a appris à être un gars qui montre très peu ces émotions. Les émotions c'est pour les faibles. Alors, mon visage est souvent de marbre. Je me permet de sourire un peu parfois et de rire aussi, mais c'est rare. Il faut que je sois de très bonne humeur ce qui est rare aussi. J'suis un gars sérieux, avec un humour sarcastique et noir. Je discute avec les autres quand, vraiment, j'ai pas le choix. Discuter de la pluie et du beau temps...C'est pas trop mon truc...En situation, de conflit, je ne discute pas, je cogne! J'explose et ensuite je discute. Et ça! C'est seulement, si il y'a place à la discussion justement. J'aime pas qu'on me marche dessus. J'ai jamais aimé ça et je n'aimerai jamais ça. Si je fais ce que tu demande, c'est parce que j"en retire quelque chose moi aussi. Sinon aucune chance que t'arrive à me forcer à faire se que tu veux de plein gré, ça non. J'ai une véritable tête dure et je ne change pas d'idée à moins de n'avoir aucun autre choix. Car, j'ai beau être un gars déterminé et entêté, j'ai un instinct de survie très développé. Rester en vie c'est la base pour réussir ça vie pas vrai?

Avec une tête dure comme la mienne, vient aussi, la tolérance, avant d'exploser. Je tolère beaucoup, j'ai appris à encaisser sans dire un mot. Bien qu'aujourd'hui ma patience est plus courte. J'adore provoquer, ça me rappel à quel point les gens perdre le contrôle facilement. J'aime dormir aussi, c'est ce que j'aime le plus, dormir...Dormir à la chaleur...Ho oui~....C'est le paradis!   Ça et aussi la pizza ou boire un bon café le matin. J'suis un gars simple au fond. J'ai pas besoin de grand chose pour être heureux. Dans le passé, j'aimais un tas de choses, mauvaises pour la santé et qui brise des vies. Comme l'alcool, la drogue et tous ces trucs qui vous pourrissent le cerveau. Aujourd'hui c'est bien différent, sauf pour l'alcool. Pour mon côté, relations socials, c'est pas mon genre d'avoir un tas d'amis...J'en n'ai un ou deux, souvent des gens qui savent comment je suis et qui ne me font pas chier...Souvent, les gens croient que je ne ressens rien. Que j'ai peur de rien, que j'aime rien, que j'suis jamais content, que j'suis jamais triste etc...C'est pas parce que je ne le montre pas, que je ne le ressens pas...C'est à l'intérieur de moi que ça se passe, pas obligé de faire chier tout le monde avec mes états d'âme...J'ai jamais vraiment appris à être affectueux, ni d'aimer les autres. J'suis le genre de gamin qui est née un jour et qui est là aujourd'hui sans avoir passé par les étapes de l'enfance à apprendre à vivre comme tout le monde. Alors désolé pour ceux qui s'attacherons à moi, car j'aime vraiment très mal. Je suis ni démonstratif, ni gentil, ni affectueux, ni passionné...

Autres informations

Je vous l'ai dis, des peurs j'en n'ai...J'ai peur de ce que les gens en général ont peur. De mourir, de la douleur extrême, de voir des proches souffrir,...etc...Le reste je me contre fou, araignées, noir et truc dans le genre totalement pas...

Je gère très bien le stress, sauf que j'ai quelques petite manie, comme me ronger les ongles jusqu'à l'os. Je le fais inconsciemment.

J'ai aussi la fâcheuse manie de me mordre la lèvre inférieur quand je réfléchis ou que je suis concentré à un truc.

J'ai une forte tolérance aux châtiments corporel. J'ai été entrainer par le meilleur des meilleur! Par contre, je déteste les contactes physique inutiles. J'viens pas te demander des câlins, ni des caresses...J'veux dire, j'suis pas un chat, j'suis un gars ok!

J'ai pas de passion spécial, en fait, j'suis plutôt ennuyant...Je m'en excuse d'avance...

Ah ouais et pas besoin de vous spécifier que le rôle de ''femme'' au sein de la société ne me va pas du tout ça, aussi je m'en excuse d'avance...

J'aime pas les trucs sucrés...Je préfère de loin, épicé et/ou amère et/ou salé

Je DÉTESTE me faire tirer les cheveux, genre ça me fait rager à un tel point! NON...Juste NON!

Puisque je ne suis pas quelqu'un de très démonstratif d'avance. Pas besoin de vous spécifier que je ne suis pas enthousiaste durant les petits moments intimes cela va de soi hein! Les fois ou j'ai fais des trucs charnel avec quelqu'un, c'est avec mon ex copine et nous étions tout les deux bourrés. Et je ne m'en rappel pas...Déjà, si vous réussissez à vous rendre là avec moi. Vous avez été plus brillant que la moyenne, ou très fort. Si en plus vous avez une émotion ou un indice de plaisir de ma part.... Là ! Vous êtes un vrai pro...Vous assurez vraiment! Bravo!...Mais bonne chance pour aller jusque là...

PS: J'ai un secret...J'aime pas les caresses ça c'est évident, mais si par malheur une main se glisse très doucement dans mes cheveux. Il est possible que je devienne un vrai chaton. Genre ultra content, détendu, qui ronronne à grands moteur....Mais hahaha. Attend, faut pas s'emballer trop vite. Personne, sauf ma mère a réussi à me détendre autant dans ma vie alors, faut pas rêver l'ami...J'vais te casser le bras avant que t'ai l'envie  de le faire...

Son Histoire

J'vais vous épargné mes états d'âmes d'enfant maltraité et tout  le tralala. Je suis pas ce genre de gars. Mon histoire fait partie de moi et as fait de moi le jeune homme que je suis aujourd'hui. Un gars fort qui ne se laisse pas impressionner. Certain m'apprécions comme ça d'autres me mépriserons. La vie est ainsi faite. Plaire à tout le monde est tout bonnement impossible de toute façon. Je fais partie des gamins paumés de notre beau monde. Un monde divisé, superficiel, artificiel, axé sur le matériel, les quantités. J'aurait bien aimé vivre sur cette ''terre'', la planète bleue, mais j'ai seulement vus ces magnifiques paysages en photos. Vestige d'un passé qui aurait pu être plus glorieux pour moi, qui sait...

Je suis le gosse d'une femme douce et extraordinaire. Une mère d'une gentillesse infinie et d'une force exemplaire. Une mère à qui je dois tout et à qui j'ai donné tout. Mon père était un homme malade...Je crois, je n'ai jamais su vraiment pourquoi il était ainsi. Ni pourquoi ma mère l'a choisi lui. Un homme violent comme y'en n'as pas deux...Paumé, tellement qu'il buvais et consommais un tas de cochonneries pour s'enfoncer encore plus dans son monde noir. Ma mère me répétait souvent qu'il nous aimait quand même, qu'il n'a jamais appris à aimer comme il faut...Je ne l'ai jamais crût. Il m'a détruit plus d'une fois...Physiquement tellement souvent, mais mentalement le plus gravement. Pour un enfant, c'est dur de comprendre l'amour que peut porter quelqu'un envers une personne aussi méchante...Les punitions corporel étaient aussi fréquente que le nombre de fois ou on doit bouffer dans une journée. J'ai vu ma mère s'écrouler devant lui plusieurs fois alors que je me terrais quelque part pour éviter d'être cogné à mon tour...Je n'étais qu'un tout petit garçon à cette époque...Le monstre de mes cauchemars c'était lui...

Mon père était officier de police en chef de notre quartier. Il avait quelques amis qui étaient tout comme lui. Une belle bande de trou de culs sans cervelle qui aime se défouler et passer leur pulsions sur tout ce qui bouge. L'un d'eux était le pire de tous! Les soirs ou lui et mon père regardaient le sport ensemble, il finissait la soirée dans ma chambre me disant que j'avais besoin de plus de discipline. Dans mon cas, même mon père avait du mal à me faire plier à ''sa'' discipline...Comme si j'allais me plier à celle d'un dude sorti de nulle part qui aimait torturer des gamins au yeux bleus...J'veux dire, j'en n'ai vu d'autre des cons comme-lui! J'ai jamais cédé, j'étais et je suis un vrai démon assoiffé de '' fichez-moi la paix''...Et ça, cet homme, m'en veux encore aujourd'hui pour lui avoir tenu tête aussi longtemps

Bref, mon enfance s'est passé ainsi. J'ai également eu des petits moments de répit, mais ils étaient rare. J'ai souvent séché des jours d'école, car mon père avait trop taper sur mon corps d'enfant. Souvent, j'ai souhaité mourir car j'en pouvais plus. J'voulais simplement que ça s'arrête. Mais j'suis encore là aujourd'hui. Les jours sans me présenter en cours se sont vite succédés, sans que personne ne réagisse. De toute façon, l'école...Parlons-en! Dans la cours, j'étais un véritable petit con. Je me battais avec tout le monde! J'étais tellement agressif et ingérable que les membres du personnel scolaire préféraient que je ne reviennent jamais...Personne, ne c'est jamais soucier du cas de Alec O'Conner. Une société très individualiste qui ne s'occupe en aucun cas des problèmes des autres. Selon la morale de mon père c'est pour  ça qu'il me traitait ainsi. Pour que je sois fort et discipliné... ''Ne pleure pas Alec, jamais. Les hommes fort ne pleure pas!''...'' La discipline! '' qu'il disait....''Cela fera de toi un homme''...Je ne pleurais jamais et pourtant même aujourd'hui, je n'ai pas l'impression d'être un homme fort justement...Mais un gamin perdu dans une vie qui est plus forte que lui....

À l'adolescence, ça n'a guère été plus doux. J'ai littéralement dérapé. La drogue l'alcool à bientôt prit une grande partie de ma vie. Si grande que j'arrivais défoncé chez moi presque à tout les jours et que je ne sentais même plus les coups donné par mon vieux. Je me suis même endormit une fois durant une raclé donné par mon père. J'étais carrément engourdie. Il aurait pu me tué...J'crois que ce serait arrivé même si ma mère l"avait pas arrêté avant...C'est aussi à ce moment de ma vie, que j'ai commencé à me faire des amis et même une petite amie. Ma première petite amie. Le genre de fille comme moi. Avec un passé par super et une vie de débauche. J'allais dans les skin party et rentrait chez moi à des heures impossibles. Mon père m'attendait à chaque fois pour m'apprendre encore la discipline des hommes... Et moi, je rentrais avec le sourire avec l'envie de recevoir cette raclée! C'était presque un jeu pour moi...Ça, le rendait tellement furieux! Moi tellement heureux de le voir perdre le contrôle de lui ainsi...Pour moi, c'était une marque de faiblesse...Mon père était un faible...Lui, il faisait preuve d'originalité pour les punitions. Des idées complètement dingues et carrément horribles. Alors, je virais d'un party à party et me battais avec un peu trop de gens pour passer ma rage. Je vendais également de drogue à l'occasion pour me faire un peu d'argent. J'accumulais les problèmes les uns après les autres.  Je été arrêter par la police un nombre incalculable de fois..Là aussi ça mettais mon père dans une rage noir et incontrôlable...

Les rares fois où j'étais sagement chez moi. C'est quand mon père travaillait au bureau quelques soirs par semaines. Les seuls soirs ou je rentrais chez moi en respirant un peu...Épuisé de tout les coups que je pouvais recevoir dans une semaine. Ma mère venait souvent me rejoindre dans ma chambre. Elle venait s'étendre sur mon lit avec moi pour avoir un rare moment privilégiez avec son fils. Ont parlaient de tout et n'importe quoi et on rigolaient beaucoup aussi. Il lui arrivait de me caresser les cheveux jusqu'à ce que je m'endorme même... Ce sont les plus beaux souvenir que j'ai de mon enfance. Ces moments avec elle. C'est là, qu'elle m'a transmit les valeurs qu'un homme à besoin pour  réussir ça vie. Ma mère était une personne forte...Tellement forte. Si forte qu'elle  n'as jamais abandonné mon père. Elle était convaincue qu'elle le ferait changé coûte que coûte...Elle me disait souvent, que je devais être fort moi aussi et ne jamais abandonner. Qu'elle était très fier de moi. Souvent c'est elle qui se bravait contre mon père pour qu'il me lâche un peu...Et moi qui l'affrontais quand je trouvais ce monstre sur son cas à elle. Ma mère était une femme guerrière typique et c'est cette image précieuse que je garde d'elle...

Un soir, alors que je rentrais complètement bourré, d'un méga gros party, ce n'est pas mon père qui m'accueillit comme d'habitude... Ce fut ma mère.... Ma mère étendue au sol... Sans vie...Il faisait noir, mais j'ai senti qu'elle ne se relèverait pas...Pas cette fois. Je n'ai pas vu tout de suite,  s'il y avait du sang ou non, mais je savais que ma mère, ne se relèverait plus jamais...Je ne pourrai pas vous raconter la suite des évènements en détails. Tout ce que je sais, c'est que je me suis penché au-dessus du corps sans vie de ma mère et que pour la seule et dernière fois de ma vie. J'ai pleurer toutes les larmes de mon corps. J'crois n'avoir jamais autant pleuré de mon existence. Je venais de perdre celle qui se battait et qui aurait du se battre à mes côtés pour la vie... Elle avait perdue son combat, celui auquel elle tenait tant. Mon père, lui, était assit tranquillement à la table de la cuisine. Buvant une bière, la mine froide et inanimé... Mes souvenirs sont vagues de ce moment...Je me rappel du sentiment qui ma envahi à ce moment.... C'était plus que de la haine, ni de la colère... C'était plus fort que ça...C'était tellement impulsif, animal...Je crois que, je ne ressemblais même plus à un être humain durant un bref moment.  Je crois que mon père c'est bien défendu cette nuit là, parce que je me suis réveillé à l'hôpital... Mais il ne ferait plus jamais souffrir aucun être vivant... J'avais mis un terme à son règne...

Mon père et ma mère sont morts la même nuit...Ma mère... Je m'en voulait tellement de ne pas être revenus avant pour la sauvé...Pourquoi j'étais allé à ce fichu party à la con...Si seulement j'avais pu lui sauver la vie, tout ça ne serait pas arrivé... J'ai été rongé par les remords longtemps. Regrettant d'avoir fait le choix d'aller à ce party maudit!! Même si cette nuit là, j'avais tué un homme et que ma mère a rejoint l'autre monde... J'avais l'impression que le poids du monde venait de quitter mes épaules... Je n'avais plus cette boule au fond de mes entrailles qui me pesait jours après jours...Le monstre qui hantait ma vie avait quitté ce monde aussi...Et sérieux, c'était le plus beau jour de ma vie...

Puis, est venu le temps de mon procès. Malgré mes 17 ans, j'ai été jugé comme un adulte. J'ai été accusé de meurtre eu premier degré en plus de tout ce qui s'ajoutait à mon dossier dont; Voie de fait grave, vole, vente, traffic et possession de drogue. À la fin, juste avant que le juge annonce ma peine.  Il m'as demandé '' regrettez-vous votre geste M. O'Conner?''...J'ai répondu simplement '' non m'sieur et si je pouvais recommencer, j'le ferais sans hésiter m'sieur...". Et ma sentence à été annoncée: Exile définitive sur l'exoplanète Trad'Ren, sans aucune possibilité de retour. À ce moment, j'avoue avoir eu un peu peur, mais je ne regrettais rien...Mon père avait détruit une grande partie de ma vie et je n'avais rien à perdre. Je savais bien que  Trad'ren était dangereuse, toutes les prisons son dangereuses... J'avait entendu parler d'elle et j'dois avouer que j'avais la trouille d'y aller...C'était les plus gros criminels qui finissaient leur vie la-bas...Je n'avais rien d'un gros criminel...Enfin, pas autant que bien des gens là-bas....

Mon transfert c'est déroulé la journée de mes 18 ans. Les officiers chargés de mon transfert à Trad'ren étaient tous des gars qui connaissaient mon père. Certains ne l'aimaient guère et j'crois qu'ils étaient même content de son sort. Sachant bien se qu'il faisait vivre à son fils et sa femme. Sauf que parmi eux, il y avait aussi le meilleur ami de mon père... Ce gars, qui aurait t'en voulu participé à la discipline que m'infligeait mon père à sa façon. Lui qui aimait tellement mon regard de gamin innocent bleuté et qui n'a jamais eux le plaisir de l'admirer à sa juste valeur...Parfois les enfants sont plus fort que le grand méchant loup. Dans de rare cas... Comme celui-là! Il était tellement fier de ce charger de mon cas durant le voyage en cette belle journée. Je n'étais plus le petit Alec d'avant, mais j'étais encore amusant pour lui! Il s'en n'ai donné à coeur joie...Il n'as même pas attendu d'être sur la planète pour m'écraser au sol et me planter son genoux entre les deux omoplates. Pour ensuite me maintenir la d'une main et de l'autre me tatouer la lettre ''F'' dans le cou. N'en profitant pour me gueuler dessus comme un con. Disant que là-bas les gens ce chargeraient de me montrer le respect et la dureté de la vie. Que les petits cons dans mon genre se font remettre à leur place et que mon arrogance n'aurait jamais le dessus sur eux. Il a tellement tatoué creux dans ma gorge que j'ai eu un goût de sang dans la bouche durant deux jours...Il a continué de me cracher un tas de bêtises le reste du trajet qui fût le plus long 8 heures de route de ma vie...J e savais bien que, de base, je n'étais pas censé faire partie des ''femmes'' de Trad'ren... Mais lui, il voulait vraiment que j"en bave et que je regrette d'avoir tué son meilleur pote ... D'avoir élliminé celui avec qui il pouvait martyriser le petit Alec et surement bien d'autres gosses comme moi...

Me voilà sur cette planète maudite. En arrivant,  j'ai remarqué à quel point elle était belle cette planète. D'une beauté dangereuse... J'ai réalisé la beauté de cet endroit, mais j'ai aussi senti que la peur régnait en maître ici. Il avait raison l'ami de mon vieux... Mon père n'avait pas fini de m'en faire baver. Car j'étais ici, à cause de lui maintenant... J'ai rejoint le clan Tarcthan car ont m'a jugé agressif et de très bien concordé avec ce clan... Je n'avais pas droit de choisir de toute façon. On m'a affecté le rôle de femme marié à un dude du nom de Darius Clark. Dès que je l'ai vue la première fois, j'ai vite compris mon rôle dans sa vie...Le faire chier à mort. C'est le genre de colosse brute épaisse qui veux du contrôle absolu sur tout. Sauf que moi, j'suis une brute plus que futée. Il allait en baver avec moi c'est sûr... Lui aussi as vite compris en voyant ma gueule salement amochée, que j'étais loin d'être un enfant de coeur... Par contre, je lui donne un point, il me permet de travailler comme homme de ménage chez des clients et ça, ça me plait. Pas que j'aime jouer les esclaves, mais toutes les raisons son bonne pour avoir une raison de ne pas être avec lui et avec tout le monde d'ailleurs!... Alors le voilà... Le sale gosse, d'Alec O'Conner fait maintenant partie de la population de cette chère planète prison... Ho et j'oubliais joyeuse anniversaire Alec...

Dans la vie réelle

Wen
25 ans
Code validé par le Trad'ren Master
souvent
La fondo me l'a proposez comme ça ❤
❤ LOVE ❤

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» alec ▲ the show must go on.
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» “Je m'en fous, du monde réel, c'est toi que je veux !” -Alec
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trad'ren :: LES DOSSIERS DE TRAD'REN :: Dossiers de Trad'ren :: Dossiers validés :: Les Tarcthar-