Fermeture de Trad'ren : Pour plus d'information !!!!

Partagez | .

Léonard M. Veïstika

avatar
Admin
Inventeur en chef des Dakkar
❖ Messages : 25
❖ Date d'inscription : 29/06/2015
MessageSujet: Léonard M. Veïstika Dim 11 Oct - 18:26

Léonard Marverick Veïstika
Feat:Nagakitsune

Identification


Veïstika
Léonard Marverick
Léo'
27 ans
Slave
Russe, Anglais, Mandarin, Français, Allemand.
Dakkar
Ramasseur/inventeur
//
1m73
60kg
Blancs
Dorés
//


Description Physique


Du haut de son mètre soixante-treize, Léonard n'est pas bien costaud, soixante kilogrammes, ce n'est pas beaucoup pour quelqu'un sa taille. En revanche son endurance est sans pareil et il a certaines capacités physiques insoupçonnées. Il a de grandes jambes, ce qui lui est fortement utile pour son travail de ramasseur -et d'assassin-. Il est assez bien proportionné, non pas qu'il ait des dimensions parfaites, mais il faut bien avouer que pour un petit homme de 27 ans, il s'en sort pas mal.

Il est né avec une décoloration des cheveux, ses parents ayant subit bon nombre d'interventions médicales, -secrètes- il est né avec les cheveux blancs et les yeux naturellement dorés, ce qui ne l'empêche d'avoir une vue infaillible. En effet, en plus d'être chasseur il est avant tout le chef des inventeurs de Trad'ren, sa vue est donc particulièrement aiguisée. Il a une autre particularité au niveau de des yeux, ce sont ses deux cicatrices tout à fait identiques se situant en dessous de ceux-ci. Il ne sait pas d'où elles viennent, peut-être une expérience ayant mal tournée, ou peut-être pas ? Qui sait...

Vous avez sans doute remarqué que Léonard portait un masque ? Rassurez vous il n'a aucune déformation du visage, il a juste une certaine appréhension en ce qui concerne l'air et la pollution, ainsi que les microbes. Vous aurez sans doute aussi remarqué que ce masque avait une certaine forme ? Eh bien c'est tout à fait normal, Léonard était passionné par les renards, en particulier le siens, dernier de son espèce, il est donc tout à fait normal qu'il veuille lui ressembler non ?

Il possède également deux boucles d'oreilles, une à chaque oreille. Un cadeau, fait par son ami Miyu, son petit renard roux.

Il n'y a pas plus de chose à dire sur Léonard, à vrai dire il était plutôt mignon de visage, il n'avait pas d'extravagances particulières si ce n'est que son masque. Après tout, Trad'ren était remplit de spécimens. Léonard en faisant parti, mais pas au niveau du physique.

Description Psychologique


"We all mad here"~

Commençons par le mauvais coté. Oh il y a tant de chose à dire sur Léonard qu'il en faudrait toute une vie, cependant nous allons essayer de faire clair, net, et précis.
Léonard n'est pas méchant, du moins pas comme on l'entend. Il est d'une intelligence rare et se garde bien de le cacher, l'utiliser quand bon lui semble et manipuler autant qu'il veut sans que personne ne le sache. Son statu de Dakkar fait penser par avance que son intelligence est extrême, seulement il ne le montre pas. A quoi bon ?
Ne vous amusez pas à jouer à qui est le plus intelligent avec lui, vous gagnerez. En revanche, si le jeu commence à devenir sérieux, fuyez.

On pourrait éventuellement dire que Léonard n'est pas seul. Il lui arrive souvent de se faire la conversation, mais en réalité il s'agit d'une très longue réflexion faite avec son inconscient qui lui pense tout le contraire ? Le contraire de quoi ? De lui-même bien sûr ? Quoi ? Non, rien...
Enfin quoi qu'il en soit, et comme il est stipulé ci-dessus, Léonard n'est pas facile à comprendre. On a essayé pourtant, mais rien à faire, il s'en sort toujours.

Il sait ce qu'il veut. Il sait ce qu'il fait. Il sait ce qu'il dit. Et ne vous permettez jamais de lui faire la morale, non ! jamais !
Si il dit quelque chose, c'est que c'est vrai. S'il fait quelque chose, c'est qu'il a une raison. Alors ne cherchez pas plus loin, laissez le faire, attendez patiemment son retour, il ne sera pas long.

Il est peut-être fou, mais il sait des choses que personne ici ne connait. Il cache de lourds secrets. Des secrets retranscris dans ses inventions. Chaque invention est un secret. Vous ne le verrai jamais en plein travail, sauf pendant la chasse, et encore, il est difficile de le trouver, il est rapide est discret.

Léonard a ce coté manipulateur, perfide, sadique presque. Cette envie de torturer et ce violent désir de violence. Mais y a aussi une toute autre facette de lui.

"I want you be...Because I..."

La figure noire de Léonard étant décrite, passons à la figure rose !

En effet, comme dit précédemment, Léonard a une sorte de double personnalité (qu'il ne sait pas trop contrôler). On ne peut pas dire qu'il est schizophrène car il en a pleinement conscience et sait mêler les deux s'il le veut.

Outre cette sombre révélation faite plus tôt, Léonard sait aussi être un jeune homme enjoué, aimant les petits plaisirs quotidiens de la vie. Il est a précisé qu'en amour, Léonard est très timide, et ce genre de chose lui fait perdre tout ses moyens.
En amitié il est plutôt bon vivant, à condition qu'il vous apprécie, dans le cas contraire -se référer au caractère ci-dessus-.

Il aime manger, il mange tout le temps, même durant la chasse il lui arrive de grignoter quelques fruits qu'il trouve dans un arbre.
Il aime prendre son temps, observer les alentours, ne rien rater, sa vue spectaculaire lui permet de voir beaucoup de chose, chose qu'il ne faut pas forcément voir...

Son renard, Miyu, est son plus fidèle compagnon, il est toujours avec lui. Vous ne le verrez jamais sans lui, et si c'est le cas, rassurez-vous il n'est pas bien loin. Il est un peu "gaga" avec lui, mais il est le seul qui lui donne de la joie et du bonheur, du vrai bonheur.

Il reste quelqu'un de mystérieux et difficile à décrire, sa complexité est telle qu'il faut le côtoyer pour en être témoins et vous prouvez qu'il n'est pas fou.
Dit comme ça il parait inoffensif, mais méfiez-vous des apparences, elles sont le plus souvent trompeuses....



Autres informations


Léonard possède plusieurs "problèmes" si l'on peut dire.

-Il a une certaine peur en ce qui concerne les microbes, vous ne le verrai jamais là où règne la poussière et la saleté. Il se lave beaucoup les mains et a adopté une gestuelle assez particulière. En effet quand il n'est pas en chasse, il a tendance à marcher les mains relevées, certes cela ne sert pas à grand chose en soi, mais cela lui permettait de se dire qu'il ne risquait pas de toucher quelque chose de sale.

-Il ne se sépare jamais de son renard, Miyu, il tient à lui comme la prunelle de ses yeux, il est l'être qu'il aime le plus au monde. Si vous lui demandez de choisir entre vous et Miyu,vous saurez à quoi vous attendre.

-Il est très difficile de le comprendre. Léonard possède une double personnalité qu'il ne gère pas très bien. Il a certaines crises qu'il ne peut contrôler. Mais n'ayez pas peur, il n'ira pas jusqu'à vous tuer. Seulement, il faut éviter d'être dans les parages lorsque cela arrive. Dans tous les cas, certaines de ses réactions peuvent être inexpliquées, mais ne cherchez pas à comprendre, ça lui passera.

-N'oubliez pas qu'il est inventeur, il porte toujours une invention bien particulière sur lui, certaines pourraient vous surprendre.

-Il parle seul. Se fait la conversation. Il n'est pas rare qu'il déborde parfois mais il n'est pas méchant, il sait rester lucide malgré tout. Il ne faut pas avoir peur de lui, on peut le traiter de fou, mais il ne l'est en aucune façon. Bien au contraire.

Son Histoire


Pour connaitre son histoire, il faut remonter vingt-sept ans plus tôt. Un soir est né le petit Léonard. Seulement ce fut une naissance toute particulière.

Ses parents, Anastasia et Alexander Veïstika, étaient à ce moment là les cobayes d'expériences secrètes du satellite. Anastasia était tombée enceinte au pire moment et les forces secrètes s'étaient empressées de l'enlever pour expérimenter des nouvelles inventions scientifiques sur elle et son enfant. Son père, Alxander, l'avait suivit, il était hors de question qu'il abandonne sa femme. A plusieurs tentatives il avait essayé de la sauver, mais en vain. Il fut condamné.

Après neuf mois de souffrance Léonard naquit. Un accouchement difficile qui avait malheureusement coûté la vie à sa mère, bien trop faible à ce moment là pour endurer de telles souffrances.
Léonard avait donc grandit seul. Il avait été malmené par les chefs de la garde qui ne se sont pas fait prier.

A dix ans, Léonard été déjà devenu quelqu'un d'intelligent, trop intelligent. Il faisait peur et menaçait de révéler un tas de secret. La garde avait prit peur et commençait à le surveiller plus attentivement. Déjà si jeune on lui avait diagnostiquer de ombreux problèmes mentaux, on le prenait pour un fou, personne n'osait l'approcher. Il était tout seul.

Un jour il réussit à s'échapper de la cage où on l'avait enfermé, sa vue aiguisée, sa rapidité, et sa discrétion lui avait permit de trouver un moyen pour sortir sans se faire remarquer.

Il avait courut, longtemps, encore et encore, jusqu'à arriver dans une forêt. Essoufflé il s'arrêta, s'appuya contre un arbre et regarda autour de lui.
C'est alors que la plus belle chose au monde apparut devant ses yeux, reniflant son pied. Il baissa le regard sur cette petite chose, et à ce moment là, son regard habituellement remplit de haine et de folie  s'attendrit, et pour la première fois, il avait eu un sentiment étrange, il était heureux. Ce petit animal roux avait lever son regard et croiser le sien, il n'avait suffit que de ce regard pour que tout deux comprennent qu'il fallait qu'ils restent ensemble.

C'est ainsi qu'il rencontra Miyu, le renard perdu.
Depuis que Miyu était apparut dans sa vie, Léonard se sentait plus léger, il avait enfin un être à aimer, quelqu'un à qui se confier, même si son animal ne parlait pas, ils se comprenaient que trop bien. Il souriait, pour la première fois depuis dix longues années de souffrance, il souriait.

Deux ans passèrent, deux ans pendant lesquelles Léonard et Miyu se cachaient. Pour ne pas que l'on puisse le reconnaître, Léonard avait confectionné un masque qu'il enfila, d'une part pour se cacher, et d'autre part pour se protéger des microbes dont il avait eu toujours peur. Il fabriqua ce masque sur le model de Miyu, celui-ci l'adorait ! Ils étaient heureux tous les deux. Un jour, lors de son treizième anniversaire, Miyu lui avait offert deux perles et deux plumes, c'est alors que Léonard en fit deux boucles d'oreilles qu'il ne quitta plus.

Ils restèrent ainsi pendant quatre années. Cachés, loin de tous. Léonard avait appris à contrôler ses crises d'hystérie grâce à Miyu et il ne parlait presque plus seul, car son compagnon était là.
Léo s'était durement entraîné et avait promis à son renard que jamais personne ne les trouveraient dans cette immense forêt, et si quelqu'un les cherchaient, il irait le trouver lui même et le tuerait, pour ne pas qu'ils soient embêtés.

C'est ainsi qu'une chasse à l'homme commença. A presque quatorze ans, Léonard avait déjà beaucoup apprit et était toujours recherché par les forces secrètes qu'il s'amusait à chasser.
Il était le maître du jeu, et il voyait bien la frayeur sur les visages de ses hommes qui ont fait tant de mal quand ils s'apprêtaient à mourir entre ses doigts. Ô il ne cachait en rien son plaisir à tuer ces gardes, bien au contraire, il se vengeait, et ce, grâce à l'aide Miyu qui avait aussi perdu sa famille à cause d'eux. Le renard pistait, Léonard tuait.

Le duo dura ainsi pendant 3 ans. Mais un jour, alors qu'ils étaient en pleine parti de chasse, Miyu ne répondit pas à son appel. Il avait alors rapidement comprit qu'il avait été capturé. Il prit alors deux jours, pas un de plus, pour élaborer un plan, inventer toutes sortes de choses pour qu'il puisse libérer son ami.

Le jour venu, il était discrètement entré là où il avait été enfermé il y a de cela cinq ans. Surprit de le voir là, les gardes s'étaient bien évidemment empressés de rapporter cette nouvelle au chef.
Ils eurent alors pour ordre de l'envoyer sur Trad'ren, le considérant comme trop dangereux. Seulement Léonard n'avait pas entendu cette nouvelle d'une bonne oreille. Il avait profité de l'absence des gardes pour ouvrir la grille qui l'enfermait grâce à l'une de ses inventions. Doué pour la discrétion il n'eut pas de mal à retrouver Miyu sur qui on avait déjà commencé des expériences.

Seulement Léonard restait un enfant de dix-sept ans, et il n'était pas infaillible, il avait omit de désactiver l'alarme ce qui l'enferma dans le laboratoire, son renard dans les bras, le regard redevenu sombre et haineux.

Il fut alors capturer et envoyer à Trad'ren quelque semaine plus tard, à l'aube de ses dix-huit ans. Là bas il avait décidé que personne n'aurait le droit de le contrôler, et c'était lui qui dicterait les ordres. Il se fit rapidement une place auprès des Dakkar en leur prouvant son extrême intelligence et son imagination. Quelques années plus tard il était devenu chef des inventeurs en plus de chasseur.
Seulement son plaisir à tuer était encore là, il entra donc dans la très fermée sphère des Diraki.

Léonard a aujourd'hui vingt-sept ans. Il vit normalement, toujours accompagné de son petit renard qui lui n'avait pas grandit, l'expérience faite sur lui avait été en succès et avait ralentit son cycle de vieillesse. Tout deux tenait leur atelier chez eux, c'était un privilège qu'ils avaient en tant que chef des inventeurs.
En tant que ramasseur, Léonard opérait seul, il n'avait aucune envie de risquer la vie de son petit renard.
En tant qu'assassin, il faisait partit des meilleurs de son groupe.
Sa double personnalité faisait souvent peur et rebutait les inconnus, mais n'ayez pas peur, il ne vous fera pas de mal, du moins, pas pour le moment....

Dans la vie réelle

Jane
18 ans et toutes ses dents !
validé par le Master of Trad'ren
1-2-3/7
Fondo o/
Pouet.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le parc du Futuroscope de Poitiers...
» Retour à l'hôpital pour faire le test (pv Pascal)
» Léonard de Montsoupir - Bras droit d'Odoacre de Heinster
» Leonard Vassago
» Summer War

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trad'ren :: LES DOSSIERS DE TRAD'REN :: Dossiers de Trad'ren :: Dossiers validés :: Les Dakkar-